Home > Société > “Sévère” et “pointilleux”, le Pr. Martial Ouédraogo, est le visage de la lutte anti-covid-19 au Burkina

“Sévère” et “pointilleux”, le Pr. Martial Ouédraogo, est le visage de la lutte anti-covid-19 au Burkina

Martial Ouédraogo, 54 ans, professeur titulaire de Pneumo-phtisiologie (branche de la pneumologie spécialement consacrée à la tuberculose) qui s’est révélé ces dernières semaines comme le visage de la lutte contre la pandémie au Burkina Faso est un praticien internationalement reconnu et qui est décrit comme un homme rigoureux “Sévère” et “pointilleux” par ses étudiants en médecine. C’est un visage que bon nombre de Burkinabè n’ont découvert que mi-mars 2020 à la faveur du point quotidien initié par le gouvernement pour rendre compte de l’évolution de la lutte contre le Covid-19. Coordonnateur national du Comité de réponse à la pandémie et désormais investigateur principal au Burkina Faso pour la mise en oeuvre de l’essai clinique de l’apivirine, le Pr Martial Ouedraogo, est en effet le principal orateur de ce point de presse désormais hebdomadaire. Déjà sur le plan des qualifications professionnelles, le natif de Kombissiri a plusieurs cordes à son arc. Professeur titulaire de Pneumo-phtisiologie, il est entre autres : Pneumologue clinicien, enseignant- chercheur universitaire, expert près la cour d’appel de Ouagadougou et allergologue clinicien. Sur le plan national et international, le Pr Martial Ouedraogo a occupé de hautes fonctions comme celles de: – Président du comité technique du Programme National Tuberculose du Burkina, – Président de la Société Burkinabè de Pneumologie, – Vice-président de la Société Africaine de Pneumologie de Langue Française, – Président de la Société Africaine d’Allergologie et d’Immunologie Clinique. Coordonnateur du Diplôme d’Etudes Spéciales (DES) de Pneumologie, il est décrit par plusieurs étudiants qu’il a encadrés comme un enseignant, « qui ne s’amuse pas »,  » sévère  » et « pointilleux ». La « rigueur » et un certain « franc-parler » sont les principaux traits de caractère tracés du Pr Martial Ouedraogo par ses collaborateurs en tant que chef de service « Pneumo » au CHU Yalgado Ouedraogo et patron de la clinique Edgard Ouédraogo à Ouaga 2000. Très sollicité actuellement en particulier par les médias, le Pr Martial enchaîne réunions et entrevues quotidiennement. Pourtant il reste disponible au téléphone et réactif aux SMS. Un visage et un style que le Burkina et les médias découvrent de plus en plus.

Hyacinthe Sanou

Laisser un commentaire