Home > Société > Lamdamol (Bani, région du Sahel) : 18 morts dont l’infirmier chef de poste Robert Minoungou (Communiqué Gouverneur)

Lamdamol (Bani, région du Sahel) : 18 morts dont l’infirmier chef de poste Robert Minoungou (Communiqué Gouverneur)

Dans un communiqué rendu public dimanche soir, le gouverneur de la région du Sahel, le Colonel Major Salfo Kaboré, a confirmé l’information donnée plus tôt par radio Oméga au sujet d’une attaque dans. le village de Lamdamol dans le département de Bani. « 18 personnes dont l’infirmier chef de poste Robert Minoungou ont été assassinées dans l’après-midi du samedi 1er février » indique le gouverneur qui ajoute que « les forces de défense et de sécurité déployées sur place ont ramené le corps de l’infirmier à Yalgo pour être remis à sa famille et sécurisent les lieux pour permettre l’enterrement des autres victimes. »
Un ultimatum donné par des individus armés a provoqué un sauve qui peut la semaine dernière pour des habitants des villages de Lamdamoal, Demniol, Lelly, Leré relevants des communes de Bani et de Gorgadji, dans la Région du Sahel qui abandonnent au fur et à mesure leurs localités. Yalgo dans le Centre Nord est leur principal point de ralliement.
« Ces populations fuient car elles ne savent pas quand les terroristes reviendront. Ces derniers ont donné un ultimatum de trois (3) jours aux populations de quitter les lieux et ont tué 3 personnes avant de s’accaparer de leurs bétails créant la psychose » a indiqué un témoin.
Si pour certains il n’y a plus rien à faire que de fuir, pour d’autre il n’est pas question d’abandonner leur localité. « Il y a des gens qui ont décidé de ne pas bouger, tant qu’ils sont en vie » a confié un autre témoin qui a requis l’anonymat, au correspondant de Radio Oméga.

Laisser un commentaire