Home > Société > Décès de Pape Diouf : seul dirigeant noir d’un club évoluant en première division dans toute l’Europe

Décès de Pape Diouf : seul dirigeant noir d’un club évoluant en première division dans toute l’Europe

Pape Diouf devait souffler sur ses 69 bougies en décembre prochain. Mais le sort et le Coronavirus en ont décidé autrement. Pape Diouf a été emporté ce mardi par le Covid 19 à Dakar. Il était en attente d’une évacuation sur Nice en France vu la dégradation de son état de santé. L’ancien président de l’Olympique de Marseille se trouvait sous assistance respiratoire à Dakar après avoir été testé positif au Covid-19. Pape Diouf devait être rapatrié de Dakar à Nice en avion sanitaire mais son état s’est dégradé, l’avion n’a pas pu décoller et il est décédé sur le sol sénégalais, indique la télévision sénégalaise, RTS. Arrivé à 17 ans à Marseille, Pape Diouf de son vrai nom Mababa Diouf, dit Papa Diouf, Pape Diouf, né le 18 décembre 1951 à Abéché (Tchad), fait son entrée comme pigiste au journal La Marseillaise.Peu de temps après, il est embauché à temps plein, avec pour mission de « couvrir » l’actualité de l’Olympique de Marseille. Douze ans après son entrée au journal, il rejoint le quotidien national sportif Le Sport, lancé par Xavier Couture. Mais l’aventure tourne court car le quotidien dépose le bilan. À la suite de cette déconvenue, il organisa des jubilés de joueurs en Afrique (Saar Boubacar, Eusebio). De là lui vient l’idée de devenir agent de joueurs. Ses premiers joueurs sous contrat furent Basile Boli et Joseph-Antoine Bell, tous deux évoluant à l’Olympique de Marseille. Plus tard, ce fut au tour de Marcel Desailly, Bernard Lama, Sylvain Armand, William Gallas, Grégory Coupet, Laurent Robert ou encore Didier Drogba. Il était l’agent du joueur marseillais Samir Nasri depuis l’âge de 13 ans. En 2004, il rejoint l’Olympique de Marseille comme manager général du club, chargé des affaires sportives. Après le départ de Christophe Bouchet à l’automne 2004, il est nommé président du directoire de l’Olympique de Marseille par le conseil de surveillance du club. Président de l’OM de 2005 à 2009, il demeure à ce jour le seul dirigeant noir d’un club évoluant en première division dans toute l’Europe. Mis en examen en 2016 pour abus de biens sociaux et association de malfaiteurs dans une affaire liée aux transferts de certains joueurs, sa mise en examen est annulée et il est placé sous le statut de témoin assisté en 2018. Consultant pour des structures de communication sportive et école de journalisme, ses apparitions sur le plateau de Canal + restent dans les mémoires des amoureux du football. Vu du Burkina, l’on se souvient encore de sa colère noire suite au carton rouge injustement attribué à Jonathan Pitroipa lors de la demi-finale Burkina-Ghana de la CAN 2013.

Laisser un commentaire