Home > Société > Burkina : La Ligue des consommateurs annonce un boycott des services de l’opérateur mobile orange

Burkina : La Ligue des consommateurs annonce un boycott des services de l’opérateur mobile orange

La Ligue des consommateurs du Burkina annonce un boycott des services de l’opérateur mobile orange Burkina s’il ne renonce pas à l’augmentation des tarifs de ses services de communication et de services Internet prévue à partir du 17 février 2020. Cette annonce de de la Ligue est intervenue lors d’une conférence de presse tenue à Ouagadougou lundi après-midi.

Dans son communiqué en date du 30 janvier dernier, Orange Burkina annonçait une augmentation de 2,04% sur l’ensemble de ses offres et services. La raison évoquée par l’entreprise est la loi des Finances pour l’exécution du budget de l’État, exercice 2020, qui augmente des taux de la taxe spécifique sur les entreprises de télécommunication à 7% du chiffre d’affaires réalisé par chaque entreprise.

La Ligue des consommateurs du Burkina souhaite que le gouvernement et l’opérateur Orange discutent sans mêler le consommateur qui paie déjà trop.

La ligue est également revenue sur la qualité des services des réseaux de télécommunications. Au-delà du coût élevé, plusieurs factures entravent la mauvaise qualité. La facturation des appels à leur service clientèle, la réduction des bonus sur paiements des factures.

Lors d’une sortie le 13 décembre passé, il est ressorti que 80% des consommateurs ne sont pas satisfaits des réseaux. La ligue dit avoir interpelé moult fois l’ARCEP, autorité de régulation des communications électroniques et des presses.

Pour le vice-président de la ligue, Auguste Hien, Orange a franchis la ligne rouge. Et cela va se traduire à un boycott de orange Burkina, confirme Dasmané Traoré.

Sur son compte Twitter, le Premier ministre Christophe Dabiré, avait lui aussi souligné que Le gouvernement n’acceptera aucune augmentation avant les conclusions des débats opérateurs de téléphonie/ARCEP sur la question.

Laisser un commentaire