Home > Société > Burkina : Coronavirus : Bobo Dioulasso: Suspension de transport à titre onéreux: « Nous n’avons pas d’autres sources de revenus »(Taximen)

Burkina : Coronavirus : Bobo Dioulasso: Suspension de transport à titre onéreux: « Nous n’avons pas d’autres sources de revenus »(Taximen)

Difficile pour les chauffeurs de taxi de Bobo-Dioulasso de marquer l’arrêt après l’entrée en vigueur de l’arrêté ministériel interdisant le transport urbain et interurbain à titre onéreux ou pour compte propre jusqu’au 05 avril 2020, en raison du coronavirus. C’est ce qu’ont indiqué les principaux concernés à notre micro. Sur place, beaucoup d’entre eux disent comprendre la nécessité d’une telle mesure, mais son application devrait être soutenu par un accompagnement, estiment-ils. Ousmane Ouattara chauffeur de taxi depuis 2001 explique qu’il n’a pas autre source de revenus. »jusqu’au 5 avril c’est un peu long. Nous n’avons pas d’autres sources de revenus. Et puis le taxi de Bobo ne marche pas. Rien ne tourne au niveau du secteur des transports. Raison pour laquelle nous aussi nous sortons pour gagner un peu », a déclaré M.Ouattara qui dit être prêt à respecter la mesure même si cela est difficile. A l’instar d’Ousmane Ouattara, Abdoul Karim Porgo également chauffeur de taxi compte se plier. » Nous n’avons pas le choix, nous allons arrêter. C’est pour notre bien. Souvent tu prends des clients tu ne connais pas s’il sont atteints du covid19 ou pas », a-t-il ajouté. Ces derniers ne demandent que des mesures d’accompagnement au gouvernement pendant cette période d’inactivité.  » Il faut que le gouvernement trouve une solution d’accompagnement pour nous sinon nos familles vont mourir de faim », a déclaré Siaka Sanou collègue de Ousmane Ouattara. Tout comme les taximen en automobiles, les chauffeurs de taxi moto (tricycle) principal moyen de déplacement de la majorité des Bobolais, ont également fait part de leurs inquiétudes.  » Si jusqu’au 05 avril le gouvernement peut accompagner avec des sacs de riz, nous allons donner à nos familles. Il n’y a pas de problème », souligné MamadoTraoré Conducteur de taxi moto.

Antoine Boni

Laisser un commentaire