Actualite Santé

Dans le bulletin santé de ce mercredi 14 octobre 2020, Samira Guiré nous parle des hémorroïdes et de la crise hémorroïdaire.

Qu’est-ce les hémorroïdes ?

A priori, il faut savoir que toute personne a des hémorroïdes, homme, femme, enfant, vieux ou vielle. A l’état normal, les hémorroïdes sont des formations veineuses situées autour et à l’intérieur de l’anus et du rectum, qui s’ouvrent et se referment lors de la défécation. Les problèmes apparaissent lorsque survient une crise hémorroïdaire, causée par une dilatation anormale de ces veines. Les hémorroïdes sont de deux types : les hémorroïdes internes et les hémorroïdes externes mais les symptômes restent globalement les mêmes.

Qu’est ce qui provoque les hémorroïdes ou les crises hémorroïdaires ?

L’une des premières causes de la crise hémorroïdaire est la constipation, qui incite à déployer plus d’efforts lors de la défécation. Par ailleurs, la sédentarité et l’absence d’exercice physique peuvent engendrer une perte de tonus rectal et donc favoriser l’apparition des symptômes. Le trouble hémorroïdaire peut également trouver son origine dans le contenu de votre assiette : une alimentation pauvre en fibres (donc favorisant la constipation) et très épicée peut en effet provoquer son apparition. Pour limiter les risques d’hémorroïdes, mieux vaut donc consommer des aliments riches en fibres. Les femmes enceintes sont particulièrement touchées par le phénomène : les hémorroïdes peuvent survenir au cours des premiers mois de grossesse, mais aussi suite à la poussée réalisée lors de l’accouchement.

Comment reconnaitre une crise hémorroïdaire ?

La cirse hémorroïdaire se manifeste par des démangeaisons, des brûlures et des douleurs au niveau de la région anale, des douleurs lors de la défécation, des saignement pendant ou après les selles, la sensation d’une inflammation au niveau du rectum. Il faut noter que la crise hémorroïdaire peut apparaitre à tout âge mais elle survient plus fréquemment entre 45 et 65 ans et aggravée par une prédisposition familiale.

Est-il possible de traiter et de guérir les hémorroïdes ?

Le traitement des hémorroïdes revient tout d’abord à traiter la constipation qui en est à l’origine, en adaptant son alimentation et en veillant à boire au moins 1,5 litre d’eau par jour. Sinon des pommades à base de corticoïdes permettent de soulager la douleur rapidement. Veillez cependant à ne pas forcer pendant la défécation et à aller régulièrement à la selle pour ne pas “durcir” les matières fécales. Eviter de rester assis trop longtemps sur le siège des toilettes, car cela provoque un relâchement des muscles rectaux et ralentit l’irrigation sanguine dans la région anale. Pour prévenir, l’apparition des hémorroïdes, il faut adopter un régime alimentaire sain, riche en fibres comme les légumes frais, les fruits, les crudités et les légumineuses ; boire suffisamment d’eau (soit 1,5 litre à 2 litres par jour) ; éviter les aliments trop riches en matières grasses et en sel. Il convient d’éviter les viandes, les plats épicés, l’alcool, le café et le thé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *