Politique

Soutien à un candidat à la présidentielle : Le CDP met en place un comité ad ’hoc

Le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) a tenu le samedi 24 octobre 2015 la  56e session ordinaire de son Bureau politique national, à Ouagadougou. En plus de la participation du parti aux élections législatives et une réflexion sur les alliances dans la perspective des élections présidentielle et législatives, d’autres points étaient à l’ordre du jour. 

Lors de cette 56e session, le CDP a déploré les pertes en vies humaines et demandé une minute de silence pour le repos des âmes des victimes du coup d’Etat ainsi que celles des gendarmes tombés à Samorogouan. Le parti a également déploré la situation « difficile pour le peuple burkinabé ».

« Chasse aux sorcières »

Mais le parti « a souligné que la situation était encore plus difficile pour les militants du CDP accusés à tort de complicité dans cette tentative avortée de coup d’Etat ». Le CDP dénonce aussi « une chasse aux sorcières » car, explique le parti, nombreux des leurs ont été « pourchassés, arrêtés, certains inculpés et détenus dans des maisons d’arrêt ».

Le parti de Blaise Compaoré dit avoir la conviction que l’avenir permettra de laver totalement le parti de tout soupçon mais dans l’attente, le CDP demande la libération des comptes bancaires du parti et des militants.

A l’endroit des militants « interpellés et mis aux arrêts », le CDP lance un « appel à la solidarité à l’endroit des familles ». Le parti invite ainsi toutes les personnes éprises de paix de justice et de solidarité à alimenter ce fonds qui servira « dans la transparence, à aider toutes les familles désormais sans ressources ».

Qui soutenir à la présidentielle ?

Pour la question des alliances électorales, le Bureau politique national du CDP a décidé de la mise en place d’un comité ad ’hoc chargé d’approfondir la réflexion.

Mais en ce qui concerne les législatives, le parti informe que des « dispositions urgentes devront être prises afin de procéder aux remplacements rendus nécessaires par les invalidations du Conseil Constitutionnel ».


Cliquez ici pour lire en intégralité : Communiqué de presse du CDP

#Recevez_toute_l_actualité_sur_votre_mobile_orange_en_composant_*319#

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *