Politique

Présidentielle 2015 : Harouna Dicko, candidat recalé, introduit une réclamation au Conseil constitutionnel

Harouna Dicko  candidat du Rassemblement politique nouveau (RPN) à la présidentielle d’octobre prochain au Burkina Faso  a déposé une réclamation au Conseil constitutionnel contre le rejet de sa candidature.

Se fondant sur l’article 131 du code électoral le candidat estime que, sauf déni de justice, son nom devrait figurer sur la liste des candidats provisoires. Harouna Dicko été recalé par le Conseil constitutionnel pour faute de caution.

Harouna Dicko président du Rassemblement politique nouveau (RPN) demande ainsi par ce recours  la publication de son nom sur la liste provisoire des candidats à la présidentielle du 11 octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *