Politique

Burkina : de 2009 à 2015, plus de 44 milliards de francs CFA détournés des caisses de l’Etat(ASCE-LC)

Plus de 44 milliards de francs CFA ont été détournés des caisses de l’Etat burkinabè, sur la période allant de 2009 à 2015, a indiqué samedi Luc Marius Ibriga, président de l’autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE LC).
L’annonce a été faite au cours d’un panel axé sur le thème « l’impact de l’impunité des malversations financières sur le développement économique et social du Burkina Faso »
A en croire le président de l’ASCE-LC, les 44 milliards détournés dans les caisses ne représentent qu’une partie des détournements de denier public au Burkina.
« Cela n’est qu’une partie de l’ iceberg, dans la mesure où le contrôle ne peut pas saisir dans une année toute les structures de l’Etat », a affirmé M. Ibriga
En outre, cet argent détourné représente un manque à gagner pour l’Etat burkinabè. D’après lui, cette somme aurait pu construire 1000 écoles en moins de 10 ans.
« Donc le problème des écoles sous paillote dont on parle actuellement aurait peut-être été résolu, si cet argent n’avait pas été détourné », a-t-il ajouté
Selon les explications de du président de l’ASCE –LC, l’impunité, le manque de sanctions contre les acteurs de la corruption entrainent une persistance du phénomène.
« s’il y avait sanction on devrait aller vers une diminution », Luc Marius Ibriga
Antoine Boni

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *