Judiciaire

Procès putsch de 2015 : Retour sur les peines des accusés les plus connus

1. Le Général de brigade Diendere Gilbert reconnu coupable d’attentat à la sureté de l’Etat, de coups et blessures volontaires, d’incitation à commettre des actes contraires au règlement et à la discipline est condamné à 20 ans de prison ferme et déchu de sa décoration de commandeur de l’ordre national.

2. Le général Djibril Bassolé reconnu coupable de trahison est condamné à 10 ans de prison ferme et déchu de sa décoration de Grand Officier de l’ordre national.

3. Le Colonel Major Boureima Kiere reconnu coupable de complicité d’attentat à la sûreté de l’Etat est condamné à 5 ans de prison dont 4 avec sursis.

4. Le Colonel Bamba Mamadou reconnu coupable de complicité d’attentat à la sureté de l’Etat est condamné à 10 ans de prison ferme.

5. Commandant Aziz Korogo reconnu coupable de complicité d’attentat à la sûreté de l’Etat est condamné à 5 ans de prison dont 4 avec sursis.

6. Le capitaine Dao Abdoulaye reconnu coupable de complicité d’attentat à la sureté de l’Etat, de coups et blessures volontaires, d’incitation à commettre des actes contraires au règlement et à la discipline et de meurtres est condamné à 11 ans de prison ferme.

7. L’adjudant Moussa Nebié dit Rambo reconnu coupable d’attentat à la sureté de l’Etat, meurtres, coups et blessures et volontaires, complicité de dégradations volontaires aggravées de biens, incitation à commettre des actes contraires au règlement et à la discipline est condamné à 17 ans de prison ferme.

8. Le sergent-chef Koussoubé Roger dit Touareg reconnu coupable de complicité d’attentat à la sureté de l’Etat, meurtres, coups et blessures volontaires est condamné à 15 ans de prison ferme.

9. Le major Eloi Badiel reconnu coupable de complicité d’attentat à la sureté de l’Etat, meurtres, coups et blessures volontaires est condamné à 19 ans de prison ferme.

10. Sergent-chef Ali Sanou reconnu coupable de coups et blessures volontaires, meurtres, incitation à commettre des actes contraires au règlement et à la discipline, complicité d’attentat à la sureté de l’Etat est condamné à 15 ans de prison ferme.

11. Léonce Koné reconnu coupable de complicité d’attentat à la sureté de l’Etat est condamnés à 5 ans assortis de sursis

12. Hermann Yameogo reconnu coupable de complicité d’attentat à la sureté de l’Etat est condamné à 5 ans assortis de sursis.

13. Adama Ouedraogo dit Damiss reconnu coupable de complicité d’attentat à la sureté de l’Etat est condamné à 5 ans de prison ferme.

14. Faycal Nanema reconnu coupable de recel est condamné à 3 ans de prison ferme.

15. Minata Guelware reconnue coupable de complicité d’attentat à la sureté de l’Etat, dégradation volontaire aggravée de biens, coups et blessures volontaires est condamnée à 10 ans de prison ferme.

16. Fatoumata Diawara acquittée

17. Me Mamadou Traoré, ancien bâtonnier acquitté

18. Colonel Omer Bationo acquitté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *