Home > Internationale > Niger Coronavirus: Pas de cas confirmé, le président Mahamadou Issoufou annonce la fermeture pour 2 semaines des aéroports

Niger Coronavirus: Pas de cas confirmé, le président Mahamadou Issoufou annonce la fermeture pour 2 semaines des aéroports

Dans un annonce à l’issue du Conseil des ministres, le président nigérien Mahamadou Issoufou a annoncé une batterie de mesures prises en vue de prévenir son pays de la pandémie dont aucun cas n’est encore confirmé au Niger :

1. Fermeture des aéroports internationaux de Niamey et de Zinder pour une durée de 2 semaines renouvelable à compter du 19 mars 2020 à minuit sauf pour les vols domestiques, cargos, sanitaires, et militaires;

2. Fermeture de toutes les frontières terrestres pour une durée de 2 semaines renouvelable à compter du 19 mars 2020 à minuit excepté pour le transport des marchandises ;

3. Concertation entre le gouvernement et les leaders religieux (Oulémas et prêtres) afin d’arrêter les mesures relatives à l’accès aux lieux de culte;

4. Fermeture de tous les établissements d’enseignement préscolaire, primaire, secondaire et supérieur pour une durée de 2 semaines renouvelable à compter du 20 mars 2020 à minuit; les parents sont chargés de la garde de leurs enfants;

5. Fermeture des bars, des boites de nuit, salles de cinéma et des lieux de spectacle à compter du 18 mars 2020 à minuit ;

6. Interdiction des rassemblements de plus de 50 personnes. Cette mesure concerne notamment: les baptêmes, les mariages et toute autre forme de cérémonie, sur toute l’étendue du territoire. En particulier, les ateliers et séminaires sont interdits jusqu’ à nouvel ordre;

7. Institution des mesures d’hygiène obligatoires dans les marchés, magasins, restaurants, services publics et privés ;

8. Respect d’une distance d’au moins un mètre entre les personnes dans les grandes surfaces, les restaurants, les entreprises, les zones aéroportuaires et les lieux publics;

9. Gratuité du diagnostic et de la prise en charge des éventuels cas confirmés;

10. Révision du plan d’urgence pour tenir compte des nouvelles exigences, et allocation d’une somme d’ 1 milliard de francs CFA sur le budget national pour son financement.

Bachir Mamane, Niamey, Radio Oméga

Laisser un commentaire