Home > Internationale > Échauffourées dans deux ambassades de Guinée: un mort à Freetown

Échauffourées dans deux ambassades de Guinée: un mort à Freetown

Une personne a été tuée dans des échauffourées survenues samedi 22 février 2020 au siège de l’ambassade de Guinée à Freetown, indique le site Africaguinee.com.

Selon un cadre du ministère des affaires étrangères cité par le site web, « ce sont des militants de l’opposition dans la capitale Sierra-Léonaise qui ont mené une attaque contre la représentation diplomatique guinéenne ». Le mort parmi les manifestants a été pris pour voleur par les populations environnantes, un policier Sierra-léonais a aussi été battu par les manifestants, mais son état de santé reste stable et des cartes d’électeurs ont été détruites selon les informations d’Africaguinee.com.
Dimanche 23 février 2020, c’est l’ambassade de Guinée à Londres qui a été victime d’échauffourées. « Des individus venus sous le prétexte de retirer leurs cartes d’électeurs à l’appel de la Commission électorale d’ambassade indépendante (CEAMI) se sont brusquement transformés en gangsters et ont emporté des cartes d’électeurs menaçant d’attenter à la vie des membres de la CEAMI présents » a indiqué l’ambassadeur de Guinée à Londres, Alexandre Cece Loua, dans un communiqué dont radio Oméga a obtenu copie. Des dégâts matériels n’affectant pas le fonctionnement normal de l’ambassade ont été constaté selon le communiqué.
À Freetown et à Londres, des enquêtes ont été ouvertes.

Laisser un commentaire