Home > Sport > GABON – BURKINA : JOUER LE NUL, C’EST INSULTER MES JOUEURS (PAULO DUARTE)

GABON – BURKINA : JOUER LE NUL, C’EST INSULTER MES JOUEURS (PAULO DUARTE)

Les Etalons effectuent leur deuxième sortie ce mercredi 18 janvier 2017 à 16H TU. Après le nul 1-1 contre le Cameroun, les hommes de Duarte doivent faire mieux pour espérer passer le premier tour.

Mardi en conférence d’avant -match, l’entraîneur du Burkina Faso a indiqué clairement que la victoire face au pays hôte est son objectif primordial: »jouer le nul, c’est insulter mes joueurs et cela se termine toujours mal » a lâché la tête pensante des Etalons. Jouer contre le Gabon n’a toujours pas été facile pour le Burkina Faso. En 7 matches depuis 2010, les Panthères se sont imposées 3 fois et les Etalons une fois. Les deux équipes se sont neutralisées à 3 reprises. Malgré ces statistiques, le Burkina Faso n’a pas l’intention de laisser filer les 3 points de la victoire contre le Gabon, malgré son statut de pays organisateur.

Faire taire le stade de l’amitié à l’issue des 90 minutes d’explication, c’est ce que compte faire Aristide Bancé et ses partenaires. L’attaquant de l’ASEC d’Abidjan a confié que ce match ne les empêche absolument pas de fermer l’œil la nuit parce que le football est avant tout une passion. Ce match représente également un enjeu à titre personnel pour le Portugais de 47 ans.

Il n’a jamais gagné de rencontre en phase finale de CAN. Avec les Etalons, le Portugais a fait match nul contre la Cote d’Ivoire en 2010 et face au Cameroun cette année. Il a perdu contre le Ghana en 2010 et face à la Cote d’Ivoire, l’Angola et le Soudan en 2012. Les Etalons vont- ils s’imposer et permettre à Duarte d’engranger enfin sa première victoire en CAN? Réponse à l’issue des 90 minutes d’explication.

Bernabé Kabré, envoyé spécial à Libreville.

Laisser un commentaire