Home > Société > Université libre du Burkina : l’excellence célébrée dans toute sa splendeur

Université libre du Burkina : l’excellence célébrée dans toute sa splendeur

Les meilleurs étudiants de L’Université libre du Burkina (ULB), au titre de l’année académique 2017-2018, étaient à l’honneur le 15 décembre 2018. Pour se faire, les premiers responsables de ce temple du savoir ont organisé, comme d’habitude, une journée de l’excellence. A l’occasion, les majors de chaque promotion ont reçu, chacun une attestation et un téléphone portable Android. Trois d’entre eux, les meilleurs des meilleurs, ont reçu chacun, une bourse d’étude. Il s’agit de la bourse genre, la bourse ULB et la bourse KPO.

L’excellence a été célébrée dans toute sa splendeur, toute sa beauté le 15 décembre 2018 à l’Université libre du Burkina (ULB).Pour l’occasion, professeurs, étudiants, parents, amis et connaissances, personne n’a voulu se faire conter l’évènement. Il fallait tout simplement être là pour être témoin de l’histoire ! Et tous les petits plats ont été mis dans les grands pour faire de cette journée d’excellence une réussite.

A l’occasion, les meilleurs étudiants et étudiantes ont reçu chacun une attestation et un téléphone portable Android. Trois bourses d’études ont été décernées aux plus méritants. Il s’agit de la Bourse Genre, la bourse Université libre du Burkina et la Bourse KPO.

La bourse Genre, d’une valeur de cinq cent mille F CFA, a été décrochée par Eudoxie Somé. La bourse ULB, d’une valeur de quatre cent mille F CFA a été décernée à Yvonne Kiswendsida Kiagbé. Avec une moyenne de 17/ 20, Artur Sawadogo, étudiant en 2eannée en sciences économiques et de gestion (SEG) a reçu la bourse KPO d’une valeur d’un million de F CFA. Chaque boursier a reçu une tablette numérique.

« C’est un sentiment de joie, de joie pour avoir été récompensé par les premiers responsables de l’université. C’est la résultante des efforts consentis au cours de l’année académique écoulée », s’est réjoui Artur Sawadogo.

Tout comme les étudiants, les parents des étudiants ont exprimé leur fierté. « Ce sont des sentiments de joie qui m’animent. Elle nous a fait une surprise très agréable et nous sommes fiers. Elle travaille bien en classe et n’a jamais repris une classe. Je suis très heureux parce qu’elle fait la fierté de la famille. Nous espérons que son cursus se poursuivra bien », a laissé entendre Ferdinand Ollo Somé, père de l’étudiante Eudoxie Somé. Pour cette dernière, cette récompense lui permettra de redoubler d’efforts afin de rester parmi les meilleurs étudiants. En attendant, elle dit savourer sa « Victoire » avec fierté. « Je ne m’attendais pas du tout à ce prix. Je remercie les premiers responsables de l’Université pour l’organisation de cette journée qui nous encourage à travailler davantage. Je remercie aussi les enseignants qui ont toujours été disponibles pour nous. Il nous arrive de les solliciter après les heures de cours pour des explications complémentaires », a confié l’étudiante.

Notons que les étudiants avaient à leur côté, les premiers responsables de l’Université libre du Burkina.

Le recteur, le Pr Papio Rosaire Bama

Pour le recteur, le Pr Papio Rosaire Bama, la journée d’excellence a pour objectif de créer une saine émulation entre les étudiants. Elle permet à chacun d’eux, de travailler pour être parmi les meilleurs.

Ismaël Sana, Directeur général de l’ULB.

« La journée de l’excellence est devenue une coutume pour l’ULB d’organiser cette journée de l’excellence. Elle permet de faire le point de l’année écoulée. L’objectif est de créer une saine émulation d’une part, et d’autre part, de donner l’occasion aux plus méritants d’être célébrés », a expliqué Ismaël Sana, Directeur général de l’ULB.

En rappel, l’Université libre du Burkina est une université qui applique le système Licence Master Doctorat. Elle mène ses activités en parfaite collaboration avec le CAMES et plusieurs Universités et instituts au Burkina et partout dans le monde. Il s’agit, entre autres, de l’Université de Ouaga 1 Pr Joseph Ki Zerbo, de l’université Norbert Zongo de Koudougou, de l’Université Lyon 2 en France.

Collaborateur, Agence de communication EMPRINT

Laisser un commentaire