Home > Société > Tirs de sommation : « Arrêtez-vous, présentez-vous, montrez vos documents et ça s’arrête là » (Colonel Jean Pierre Bayala)

Tirs de sommation : « Arrêtez-vous, présentez-vous, montrez vos documents et ça s’arrête là » (Colonel Jean Pierre Bayala)

« Les FDS sont là pour assurer leur devoir de sécurité, arrêtez-vous, présentez-vous, montrez vos documents et ça s’arrête là ».  Telle est la conduite à tenir en cas de contrôle des forces de l’ordre selon Jean Pierre Bayala  colonel magistrat à la retraite.

Selon  Jean Pierre Bayala, il faut tenir compte du fait qu’on est dans un « contexte où on ne peut pas tolérer cette sorte d’incivisme. Dès qu’il y a un barrage à un point il faut obtempérer lorsqu’on vous fait signe et vous arrêter ».

Les tirs de sommation ont pour but unique de freiner l’élan d’un individu « On ne tire que par refus de s’arrêter. Si visiblement l’individu interpellé refuse, cela veut dire qu’il transporte peut être quelque chose ou qu’il a une intention malveillante. Mais dans ce cas de figure il n’est pas permis de tuer. Lorsqu’il y a tir de sommation il est interdit de viser en direction de la tête et du torse ».

En quelques jours, trois cas de tirs sur des individus qui auraient refusé d’obtempérer à des contrôles de police ont été enregistrés, dont le dernier date du 2 septembre dernier à Bobo-Dioulasso.

Laisser un commentaire