Home > Société > Tirs dans la nuit 22 août 2019 au camp Guillaume Ouagadougou : « Il ressort des échanges que cette situation est l’expression d’un ressentiment par rapport à l’attaque de Koutougou » (communiqué porte-parole du gouvernement)

Tirs dans la nuit 22 août 2019 au camp Guillaume Ouagadougou : « Il ressort des échanges que cette situation est l’expression d’un ressentiment par rapport à l’attaque de Koutougou » (communiqué porte-parole du gouvernement)

Dans un communiqué publié vendredi après-midi, le ministre de la communication confirme que des tirs ont été entendus au sein du camp Guillaume(Ouagadougou) dans la nuit du 23 août 2019.

« L’état-major général des forces armées nationales s’est rendu au Camp Guillaume Ouédraogo et a obtenu le retour du calme et de la sérénité », indique le communiqué.

« Il ressort des échanges que cette situation est l’expression d’un ressentiment par rapport à l’attaque de Koutougou », ajoute le ministre.

Toujours selon le communiqué, les populations peuvent vaquer à leurs occupations dans la « sérénité et à collaborer avec les forces de défense et de sécurité dans la lutte contre le terrorisme et pour la défense du Burkina Faso ».

L’Ambassade des États-Unis a signalé vendredi matin des tirs sporadiques entendus depuis une heure du matin au niveau du camp Guillaume Ouedraogo de Ouagadougou dans une note dont radio Oméga a obtenu copie.

Selon l’armée, l’attaque du détachement de Koutougou lundi a fait 24 militaires tués, 7 blessés, ainsi que des dégâts matériels.

Laisser un commentaire