Home > Société > TAC 2019 : Le Président ivoirien Alassane Ouattara déplore« la lenteur, voire le non démarrage » de certains projets

TAC 2019 : Le Président ivoirien Alassane Ouattara déplore« la lenteur, voire le non démarrage » de certains projets

Le Président ivoirien Alassane Ouattara a félicité les différents acteurs du Traité d’amitié et de coopération entre la Côte d’Ivoire et le Burkina pour l’avancée constatée sur certains chantiers de la coopération. Il cite en exemple l’amélioration de la fluidité routière, l’évolution des travaux sur certains tronçons de l’autoroute Yamoussoukro-Ouagadougou, la participation mutuelle d’autorités aux foires et salons.

Cependant il déplore « la lenteur, voire le non démarrage » de certains projets. Il s’agit entre autres de la réhabilitation du chemin de fer Ouaga-Kaya et son prolongement jusqu’au Niger, la matérialisation de la frontière Burkina-Côte d’Ivoire, la gestion des ex-occupants du Mont Péko. Alassane Ouattara estimée également que d’autres sujets tels que la lutte contre l’orpaillage clandestin méritent une attention des 2 pays.

Il a félicité les experts et les ministres des ivoiriens et burkinabè pour le travail effectué pour faciliter leur délibération. Sur les relations entre les 2 pays, Alassane Ouattara a déclaré que « nous pouvons légitimement être fiers de l’avance prise par nos 2 Etats sur le chemin de l’intégration », au moment où toute l’Afrique se félicite de la mise en place de la zone de libre-échange continentale.

Laisser un commentaire