Home > Société > Suspension PITJ : Ce que Soumane Touré avait dit

Suspension PITJ : Ce que Soumane Touré avait dit

Les activités du Parti de l’indépendance, du travail et de la justice(PITJ) sont suspendues pour trois mois, selon un communiqué du ministère de l’administration territorial et de la décentralisation(MATD). En cause, les déclarations faites le 30 mars 2018 par le secrétaire général du parti, Soumane Touré au cours d’une conférence de presse qui, selon le MATD, portent atteinte aux dispositions de quatre articles de la loi portant charte des partis et formation au Burkina Faso.

A l’occasion de la rentrée politique du PITJ, le secrétaire général, Soumane Touré, a fait une déclaration liminaire dans laquelle il s’en prenait à la fois au régime de Roch Kaboré ainsi qu’à des autorités coutumières et religieuses du Burkina dont le Moro Naaba.

Laisser un commentaire