Home > Société > « Qu’il soit dit aux enfants de nos enfants que lorsque nous avons été mis à l’épreuve, nous avons refusé de sombrer… » Naaba Saaga 1er chef d’Issouka

« Qu’il soit dit aux enfants de nos enfants que lorsque nous avons été mis à l’épreuve, nous avons refusé de sombrer… » Naaba Saaga 1er chef d’Issouka

Le samedi dernier, à Koudougou, à l’occasion de sa fête annuelle, le Nabaasga, le chef d’Issouka Naaba Saaga 1er a appelé les populations à cultiver la cohésion sociale. Une valeur qui selon lui, peut soigner les maux de la société et humaniser davantage le monde et lutter contre toutes sortes de violence.

‘’C’est avec un cœur serré que nous nous adressons cette année aux ancêtres en ce moment précis de l’histoire de notre pays. Nous notons avec amertume que la vie humaine perd progressivement en valeurs positives auprès d’autres humains. Nous condamnons cela’’ a lancé Naaba Saaga 1er.

Le chef traditionnel a évoqué des pensées profondes et des prières à l’endroit des familles meurtries, des victimes innocentes. Il se dit persuadé que unis le Burkina surmontera tous les obstacles sur le chemin de son bien-être. ‘’Nous croyons profondément que nous pourrons résoudre les problèmes de notre temps, si nous les résolvons ensemble, si nous cultivons l’union et la solidarité et que nous comprenons que nous avons tous une histoire différente mais partageons les mêmes espoirs.

‘’Nous devons être solidaires envers les plus faibles, nous devons être solidaires pour refuser d’être arrogant, nous devons ouvrir nos cœurs envers ceux que la nature a défavorisé. Si nous avons ces personnes avec nous on vivra mieux. Mais si nous sommes heureux et forts tout seuls, on ne peut pas vivre tranquille. Notre force et notre richesse doivent être vécues avec tout le monde’’ a-t-il précisé. Naaba Saag 1er a appelé les uns et les autres à être un exemple de courage pour inspirer les générations futures.

« Qu’il soit dit aux enfants de nos enfants que lorsque nous avons été mis à l’épreuve, nous avons refusé de sombrer, nous n’avons pas tourné le dos ni failli » a martelé le chef. A l’occasion, Naaba Saaga 1er a salué tous les tenants de la tradition et tous les acteurs qui ‘’portent des charges et œuvrent quotidiennement au renforcement d’une cohésion sociale si chère au développement harmonieux de notre patrie’’.

Pourquoi la cohésion sociale pour cette édition de Nabaasga?

Naaba Saaga 1er estime que ‘’la cohésion sociale est la capacité d’une société à assurer le bien-être de tous ses membres, en réduisant les disparités et en évitant la marginalisation. La société doit être le creuset harmonieux dans lequel nos enfants puisent leurs forces, trouvent leurs repères pour embrasser une vie d’espérance et d’assurance ».

Sabouna Ouédraogo

Laisser un commentaire