Home > Société > Procès putsch de 2015: »Il n’y a pas lieu de surseoir à statuer » (le président du tribunal à propos de la requête de Me Alexandre Sandwidi)

Procès putsch de 2015: »Il n’y a pas lieu de surseoir à statuer » (le président du tribunal à propos de la requête de Me Alexandre Sandwidi)

Le tribunal n’a pas répondu favorablement à la demande de Me Alexandre Sandwidi, avocat de la défense qui avait déposé mardi 13 août 2019 une requête aux fins de saisie du Conseil constitutionnel pour trancher de la légalité du régime de la transition. « Il n’y a pas lieu de surseoir à statuer », a indiqué le président du tribunal.

Selon Me Alexandre Sandwidi qui assure la défense de trois accusés (le sergent-chef Roger Koussoubé, le caporal Nebié Abdoul Nafion et le soldat de 1re classe Amadou Zongo), le régime de la transition n’était pas légal donc on ne peut pas poursuivre ses clients pour attentat à la sûreté de l’État.

Laisser un commentaire