Home > Société > Procès putsch de 2015 : Retour sur les peines des accusés les plus connus

Procès putsch de 2015 : Retour sur les peines des accusés les plus connus

1. Le Général de brigade Diendere Gilbert reconnu coupable d’attentat à la sureté de l’Etat, de coups et blessures volontaires, d’incitation à commettre des actes contraires au règlement et à la discipline est condamné à 20 ans de prison ferme et déchu de sa décoration de commandeur de l’ordre national.

2. Le général Djibril Bassolé reconnu coupable de trahison est condamné à 10 ans de prison ferme et déchu de sa décoration de Grand Officier de l’ordre national.

3. Le Colonel Major Boureima Kiere reconnu coupable de complicité d’attentat à la sûreté de l’Etat est condamné à 5 ans de prison dont 4 avec sursis.

4. Le Colonel Bamba Mamadou reconnu coupable de complicité d’attentat à la sureté de l’Etat est condamné à 10 ans de prison ferme.

5. Commandant Aziz Korogo reconnu coupable de complicité d’attentat à la sûreté de l’Etat est condamné à 5 ans de prison dont 4 avec sursis.

6. Le capitaine Dao Abdoulaye reconnu coupable de complicité d’attentat à la sureté de l’Etat, de coups et blessures volontaires, d’incitation à commettre des actes contraires au règlement et à la discipline et de meurtres est condamné à 11 ans de prison ferme.

7. L’adjudant Moussa Nebié dit Rambo reconnu coupable d’attentat à la sureté de l’Etat, meurtres, coups et blessures et volontaires, complicité de dégradations volontaires aggravées de biens, incitation à commettre des actes contraires au règlement et à la discipline est condamné à 17 ans de prison ferme.

8. Le sergent-chef Koussoubé Roger dit Touareg reconnu coupable de complicité d’attentat à la sureté de l’Etat, meurtres, coups et blessures volontaires est condamné à 15 ans de prison ferme.

9. Le major Eloi Badiel reconnu coupable de complicité d’attentat à la sureté de l’Etat, meurtres, coups et blessures volontaires est condamné à 19 ans de prison ferme.

10. Sergent-chef Ali Sanou reconnu coupable de coups et blessures volontaires, meurtres, incitation à commettre des actes contraires au règlement et à la discipline, complicité d’attentat à la sureté de l’Etat est condamné à 15 ans de prison ferme.

11. Léonce Koné reconnu coupable de complicité d’attentat à la sureté de l’Etat est condamnés à 5 ans assortis de sursis

12. Hermann Yameogo reconnu coupable de complicité d’attentat à la sureté de l’Etat est condamné à 5 ans assortis de sursis.

13. Adama Ouedraogo dit Damiss reconnu coupable de complicité d’attentat à la sureté de l’Etat est condamné à 5 ans de prison ferme.

14. Faycal Nanema reconnu coupable de recel est condamné à 3 ans de prison ferme.

15. Minata Guelware reconnue coupable de complicité d’attentat à la sureté de l’Etat, dégradation volontaire aggravée de biens, coups et blessures volontaires est condamnée à 10 ans de prison ferme.

16. Fatoumata Diawara acquittée

17. Me Mamadou Traoré, ancien bâtonnier acquitté

18. Colonel Omer Bationo acquitté.

Laisser un commentaire