Home > Société > Procès putsch de 2015 : 8 accusés condamnés par contumace

Procès putsch de 2015 : 8 accusés condamnés par contumace

Le tribunal militaire a prononcé mardi 03 septembre 2019 le verdict de 8 accusés en fuite. Ils ont été tous reconnus coupables de 5 chefs d’inculpation et condamnés par contumace (en leur absence) à des peines de prison ferme.

Fatoumata Diendéré, Abdoul Karim André Traoré, René Emile Kaboré, Zakaria Songoutoi, le Colonel Mahamadi Déka et Téné Alima Bougouma ont écopé de 30 ans de prison ferme.

Timpoko Kagambèga dite Marguerite également en fuite a écopé de 20 ans de prison ferme et Issoufou Zougnoma 10 ans de prison ferme.

Ces 8 accusés sont reconnus coupables de complicité d’attentats à la sureté de l’Etat, meurtre, coups et blessures volontaires, dégradation volontaire de biens, complicité de violence sur autrui. Leurs avocats qui étaient présents dans la salle n’ont pas eu droit à la parole et ce conformément à l’article 136 du Code pénal militaire.

L’audience a été suspendue et reprend le 22 octobre 2019 avec le jugement sur les intérêts civils.

Laisser un commentaire