Home > Société > Procès putsch 2015: Djibril Bassolé et les condamnés en liberté provisoire ont rejoint la Maca

Procès putsch 2015: Djibril Bassolé et les condamnés en liberté provisoire ont rejoint la Maca

Retour à la case prison pour le Général Djibril Bassolé au lendemain de sa condamnation pour trahison par le Tribunal militaire. Reconnu coupable de trahison, condamné à 10 ans de prison ferme et déchu de sa décoration de Grand Officier de l’ordre national, le Général de gendarmerie a rejoint la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA) à l’instar des autres condamnés qui bénéficiaient d’une liberté provisoire, selon les informations de radio Oméga.

Évacué vers la Tunisie le 6 mars 2019 pour y recevoir des soins, Djibril Bassolé avait regagné le Burkina deux mois plus tard.Après avoir été incarcéré à la maison d’arrêt et de correction des armées (Maca) plus de deux ans dans le cadre du dossier du putsch de septembre 2015, Djibril Bassolé avait été mis en liberté provisoire mardi 10 octobre 2017 et assigné à résidence surveillée. Depuis son retour de Tunis, le Général qui souffrirait d’une maladie gélatineuse du péritoine qui appelle une seconde intervention chirurgicale, suivie d’une chimiothérapie, était en attente d’une évacuation en France. Son absence de l’audience du fait de son état de santé dégradé selon ses avocats, avait poussé le juge Seydou Ouédraogo a décidé en juin qu’à chaque suspension d’audience, la lecture du procès-verbal de l’audience sera faite au Gal Djibril Bassolé à sa résidence surveillée.

Laisser un commentaire