Home > Société > Procès putsch 2015: 30 ans de prison pour Émile René Kaboré, considéré comme l’aile politique du coup d’État

Procès putsch 2015: 30 ans de prison pour Émile René Kaboré, considéré comme l’aile politique du coup d’État

Ancien ministre de la Jeunesse et des Sports de l’ex-président Blaise Compaoré et ex-député, Kaboré Émile René a aussi écopé de 30 ans de prison ferme. Il a été également l’un des animateurs de la vie politique du Burkina. Selon le parquet, «il est indissociable de l’aile politique du coup d’État et a reçu de l’argent en provenance de la Côte d’Ivoire pour soutenir le putsch». Lors des interrogatoires, l’un des accusés, Léonce Koné a dit avoir reçu 50 millions de FCFA qui lui aurait été en partie versée – ainsi qu’à l’ancien ministre René Émile Kaboré, en fuite – par des « amis ivoiriens » pour organiser des actions de soutien au coup. Démissionnaire du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) et ancien membre de l’ex Convention nationale pour le progrès du Burkina (CNPB), Réné Emile Kaboré a créé son parti, le Rassemblement pour un sursaut républicain (RSR), le 11 mai 2014. Il serait réfugié en Côte d’Ivoire depuis l’insurrection.

Laisser un commentaire