Home > Société > Ouagadougou : le maire veut organiser et dynamiser sa collaboration avec le monde associatif

Ouagadougou : le maire veut organiser et dynamiser sa collaboration avec le monde associatif

Le maire de Ouagadougou Armand Beouindé a présidé ce 17 juillet 2019 une rencontre préparatoire pour la mise en place des coordinations des associations par thématique et par arrondissement.

Les associations de la commune de Ouagadougou seront désormais réparties dans 11 catégories à savoir : environnement, droit et civisme, jeunesse et emploi, éducation, santé, production et transformation, culture, socio-professionnel, confessionnel, Agro Sylvie pastorale, sport.

« Nous avons classé les différentes thématiques en 12 catégories. Ça va de l’environnement à la santé en passant par l’agriculture, les regroupements sociaux professionnels etc. Tout cela parce que des associations se crée tous les jours et il faut pouvoir les encadrer et pouvoir les solliciter pour aider à être les relais dans nos différents programmes de développement », a précisé le maire.

Cependant le maire rappelle que l’une des conditions pour faire partir de ces coordinations c’est de se conformer à la nouvelle loi qui règlemente les associations au Burkina.

« Ces associations de proximité premièrement doivent se mettre en conformité avec les textes. La loi a été revue sous la transition, donc la loi 064 indique comment elles doivent se structurer et comment elles doivent fonctionner. Dès lors qu’elles seront à niveau nous pourront avoir la latitude de pouvoir collaborer avec elles »

L’initiative est fort appréciée du côté des associations, même si certains responsables émettent quelques réserves.

« Ce que le maire fait est une bonne chose nous sommes vraiment contents. En ce qui concerne la mise en place des coordinations, il faut mettre les associations qui travaillent vraiment sur le terrain au-devant des choses. Il ne faut pas permettre que n’importe qui puisse intégrer les coordinations », a souligné Abibata Kamba responsable de L’Union des associations pour la propreté de Ouagadougou.

Une fois les coordinations thématiques installées, d’autres coordinations spécifiques seront mises en place pour les jeunes, les femmes et les personnes vivant avec un handicap.

Marina Traoré

Laisser un commentaire