Home > Société > Ouagadougou : des étudiants à la découverte des merveilles de l’eau

Ouagadougou : des étudiants à la découverte des merveilles de l’eau

Le musée de l’eau a organisé vendredi 15 mars 2019 sur le site du SIAO (Ouagadougou) une exposition axée sur les questions du droit d’accès à l’eau et à l’assainissement. Au cours de cette exposition, le site du SIAO où a eu lieu l’exposition a momentanément changé d’aspect.

Un kiosque a été construit à l’aide de bidons d’eau de 20 litres devant l’un des pavillons du SIAO. Cette construction qui semble être banale, est une façon pour les initiateurs de l’exposition de véhiculer des messages de sensibilisation. Pour l’occasion, les bidons utilisés pour la construction du kiosque ont été spécialement décorés avec des images et des messages d’interpellation.

« On a essayé de montrer un peu un certain nombre de messages, on a mis quelque part que l’assainissement est un droit essentiel. Ici nous voyons une dame, qui est en train de boire de l’eau au goulot avec un robinet et un oiseau qui essai de prendre de l’eau sur le robinet. Ça veut dire que cette femme est en train de faire du gaspillage d’eau », explique le promoteur du musée de l’eau Alassane Samoura.

Le musée a également mis à profit cette journée pour sensibiliser les étudiants de l’Université Ouaga II qui activement prit part à l’exposition. A cet effet, des échanges ont eu lieu entre eux et les responsables du musée de l’eau. Entre autres thèmes abordés, la question du droit d’accès à l’eau et à l’assainissement. Hilaire Dongodaga étudiant en communication apprécie l’initiative. « On a été vraiment touché par une scène emblématique, quand on parle de droit à l’eau comme droit ça n’étonne personne. C’est vraiment une belle initiative », a-t-il déclaré.

Membre du consortium de IRC, le musée de l’eau est situé à Loumbila (Plateau central). On y trouve un certain nombre d’objets symboliques en rapport avec l’eau comme des calebasses, des canaris, des louches.

Marina Traoré

Laisser un commentaire