Home > Société > Ouagadougou : la gendarmerie dément les informations faisant état d’accrochage entre ses éléments et des élèves GSP

Ouagadougou : la gendarmerie dément les informations faisant état d’accrochage entre ses éléments et des élèves GSP

La gendarmerie qui assure (depuis le 14 novembre) une mission de renforcement de la sécurité des maisons d’arrêt « sur réquisition du ministre de la sécurité » dément les informations relayées sur les réseaux sociaux faisant état d’accrochage entre ses éléments et des élèves gardes de sécurité pénitentiaire (GSP) à Ouagadougou.

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, la gendarmerie explique qu’au cours d’une  » mission de renforcement de la sécurité, un élève GSP a forcé le barrage de contrôle à l’entrée de la prison de haute sécurité qui occupe le même périmètre que l’école nationale de la garde de sécurité pénitentiaire ». Il a été brièvement interpellé et remis à la direction de l’Ecole, précise le communiqué.

« Les écrits et les images diffusées sur les réseaux sociaux et autres médias n’ont aucun rapport avec cet évènement », selon le communiqué.

Laisser un commentaire