Home > Société > Lycée scientifique de Ouagadougou : le chantier enregistre 3 mois de retard (Stanislas Ouaro, ministre de l’éducation)

Lycée scientifique de Ouagadougou : le chantier enregistre 3 mois de retard (Stanislas Ouaro, ministre de l’éducation)

Cinq mois après le lancement officiel des travaux de construction du lycée professionnel scientifique national de Ouagadougou à Bassinko, les travaux sont loin d’être terminés. C’est le constat effectuer sur place ce jeudi 18 juillet par une délégation du ministère de l’éducation nationale avec à sa tête le ministre Stanislas Ouaro.

Le chantier enregistre un retard de 3 mois avec un taux d’exécution compris entre 11 et 20%, selon Armand KABORE, le coordonnateur du projet d’amélioration de l’accès et de la qualité de l’éducation qui nous donne les explications.

« Ce que vous venez de voir représente à peu près deux mois et demi de travail. Parce qu’en réalité nous avons perdu 3 mois dans l’approbation des plans. Depuis lors donc on a mis en place des stratégies qui vont nous permettre d’avancer désormais avec le nécessaire qui est sorti de terre. On pourrait espérer avoir les bâtiments entre le 15 et le 31 Octobre »

En attendant, les élèves boursiers qui devaient intégrer le lycée à la rentrée scolaire 2019-2020, vont devoir passer un peu plus de temps dans leur lycée d’emprunt. Satnislas Ouaro, ministre de l’éducation.

« Nous sommes venus ici pour voir l’état d’avancement du chantier qui était prévu pour être réceptionné en juillet. Et nous avions planifié pour recevoir les élèves en Octobre ici mais vous voyez avec moi que nous sommes en retard de 3 mois »

Une fois les travaux terminés, l’infrastructure va compter essentiellement des blocs pédagogiques, des blocs d’hébergement ainsi qu’un complexe sportif olympique comprenant à la fois un terrain de football, de volley-ball, de handball et une piste d’athlétisme.

Marina Traoré

Laisser un commentaire