Home > Société > Lutte anti-corruption : le REN-LAC récompense les lauréats de la 13e édition du jeu-concours « Kouka »

Lutte anti-corruption : le REN-LAC récompense les lauréats de la 13e édition du jeu-concours « Kouka »

Le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) a récompensé samedi 5 octobre les lauréats de la 13e édition du jeu-concours de bande dessinée « Kouka ». Sur 2154 candidats inscrits dont l’âge est compris entre 7 à 16 ans, ce sont 26 élèves qui ont été récompensés.

Ce sont 12 prix d’encouragement, 12 prix officiels et 2 prix de participation qui ont été remis aux lauréats. Cette année la bande dessinée Kouka n »18 avait pour thème « la corruption dans le secteur de la santé». Le scénario s’est notamment axé sur les cas de rackets de malades ou les accompagnants de malades, le vol et la vente parallèle des médicaments, les surfacturations des coûts des prestations médicales ainsi que les actes de favoritisme.

Au primaire le prix de la participation féminine est revenu à Guigma Rachida originaire de l’établissement  »’Banfora Centre B » de la région des Hauts-Bassins en classe de CM2 et âgée de 12 ans. Au secondaire le prix de la participation féminine est revenu à Romba Azara, 13 ans, du collège Notre Dame de la Visitation de Léo, région du Centre-ouest, classe de 4e.

Le jury note une légère baisse du nombre de candidatures, puisqu’en 2018 ce sont 2 858 qui avaient été enregistrées. Selon le jury cette baisse s’explique par le fait que les 30 000 exemplaires produits n’ont pas pu être diffusés dans toutes les localités, compte tenu de la dégradation de la situation sécuritaire que connait le pays.

L’objectif de la Bande dessinée « Kouka » est de sensibiliser la jeunesse scolarisée du Burkina Faso sur les méfaits de la corruption à travers le divertissement.

Laisser un commentaire