Home > Société > Le gouvernement dit « Merci » à Radio Oméga

Le gouvernement dit « Merci » à Radio Oméga

La série des visites continue à Radio Oméga. Ce vendredi 2 octobre 2015, après la délégation du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), une délégation gouvernementale a visité Radio Oméga.

Ce sont trois ministres, celui de la Communication, Frédéric Nikièma, le ministre de l’Habitat et de l’urbanisme, Réné Bagoro et le Dr Nebila Amadou Yaro, ministre de l‘économie numérique et des postes qui ont représenté le gouvernement.

?

Les trois ministres de la Transition ont encouragé radio Oméga

Prenant en premier la parole, Frédéric Nikièma a indiqué que cette visite a pour but de faire le point de la descente des éléments de l’ex RSP à Radio Oméga.

Et cela dans le dessein de dégager des « perspectives pour accompagner les médias ».

Le ministre de la communication a qualifié « la visite » de l’ex RSP à Radio Oméga « d’acte de violence » que le gouvernement condamne.

Son collègue de l’urbanisme, Réné Bagoro, reconnaissant que Radio Oméga a contribué lourdement à ce que les otages soient libérés a exprimé ses encouragements. « Bravo pour votre travail. Malgré tout, vous êtes restés sereins. Le mot le plus fort, c’est ‘’Merci’’ », a indiqué Réné Bagoro.

Les mêmes mots d’encouragements et de félicitations ont été repris par le ministre Nebila Amadou Yaro, ministre de l‘économie numérique et des postes qui a « réitéré » sa « gratitude » à l’endroit de Radio Oméga. Il a aussi dit son « grand merci » pour le travail abattu.

La délégation gouvernementale a indiqué lors de sa visite qu’un travail est en train d’être mené pour faire le bilan des pertes subies par les différentes structures lors de la période du Coup d’Etat des 16 et 17 septembre au Burkina.

#Recevez_toute_l_actualité_sur_votre_mobile_orange_en_composant_*319#
Tu pourrais aussi aimer
ONEA : Baisses de pression, voire des coupures d’eau
Burkina : Une OSC plaide pour une libération des détenus politiques
Attaque de Markoye: la 5e dans le Sahel
Diplomatie : Hamidou Touré, l’ambassadeur du Burkina en Ethiopie décédé

Laisser un commentaire