Home > Société > La 16e promotion des techniciens supérieurs et des ingénieurs des travaux de l’ISGE- BF prête à servir

La 16e promotion des techniciens supérieurs et des ingénieurs des travaux de l’ISGE- BF prête à servir

L’Institut Supérieur de Génie Electrique du Burkina Faso (ISGE-BF) a procédé samedi à la sortie de la 16e promotion des techniciens supérieurs et des ingénieurs des travaux. Ils sont au total 234 diplômés prêts à servir.

Pour la 16e année consécutive, l’ISGE met sur le marché de l’emploi 234 diplômés. Ils sont essentiellement des techniciens supérieurs et des ingénieurs des travaux.

« Il y a 234 diplômés dont 160 techniciens supérieurs et 74 ingénieurs de travaux. Nous espérons pouvoir publier dans trois mois les enquêtes concernant leur insertion professionnelle. Nous avons un suivi de nos diplômés et nous avons la confiance des entreprises qui font régulièrement des recrutements. Nous avons un taux d’insertion satisfaisant », a dit Innocent Compaoré, le Directeur général de ISGE BF

Adissa Simporé est en deuxième année de maintenance industrielle. Elle a obtenu la plus forte moyenne, 17,12. Son secret a été de « faire des exercices, traiter des anciens devoirs et faire des recherches sur internet. C’est ce qui m’a permis d’avoir cette moyenne », a indiqué la nouvelle impétrante.

C’est de l’expertise disponible sur le marché de l’emploi selon le parrain.

« Au niveau de cette école, la plus forte moyenne fait 17, et c’est d’ailleurs une fille. Cela montre tout le sérieux de cette école. Cela aussi pour offrir sur le marché des étudiants qualifiés qui sortent et qui puissent répondre aux attentes de la population en termes d’électrification », a expliqué Kevin Sanou, représentant du parrain, le ministre de l’Energie.

L’Institut Supérieur de Génie Electrique du Burkina Faso (ISGE-BF) a été fondé à l’initiative de 18 entreprises du secteur de l’énergie et des télécommunications, réunies autour de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso.

Depuis 2003, cet institut a pour vocation la formation de haut niveau en génie électrique, répondant ainsi aux besoins des entreprises. Tous les grands secteurs notamment, l’Electricité Industrielle, les Réseaux Informatiques et Télécommunications et la Maintenance Industrielle sont représentés.

Laisser un commentaire