Home > Société > Fonction publique : Des médecins réclament à l’Etat 14 mois d’arriérés de salaire

Fonction publique : Des médecins réclament à l’Etat 14 mois d’arriérés de salaire

500 médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes recrutés en décembre 2018 et mars 2019 pour le compte du ministère de la Santé disent avoir passé 14 mois pour certains et 11 pour les autres, sans salaire et sans avoir pris fonction. Ils ont fait l’annonce lors d’une conférence de presse à Ouagadougou.

« C’est avec une grande colère et une profonde indignation que nous médecins pharmaciens et chirurgiens-dentistes subissons cette injustice qui est le refus par l’État de nous mandater et de nous intégrer dans la fonction publique. En ce jour nous demandons au ministère de la Santé de nous intégrer », a déclaré Djakaridja Soulama porte-parole du comité de suivi de l’intégration et du mandatement.

Selon ces médecins ce retard pourrait avoir des conséquences « irréversibles » sur les carrières respectives des personnes concernées. « Nous ne comptons pas croiser nos bras pour accompagner nos autorités dans cette insouciance vis-à-vis de nos préoccupations », a indiqué Djakaridja SOULAMA porte-parole du comité.

Laisser un commentaire