Home > Société > Explosion d’une grenade dans une école franco-arabe : des autorités au chevet des blessés

Explosion d’une grenade dans une école franco-arabe : des autorités au chevet des blessés

Le ministre de la sécurité Ousséni Compaoré, en compagnie du président par intérim du parti au pouvoir le MPP (Mouvement du peuple pour le progrès) Simon Compaoré se sont rendus mercredi à l’hôpital Paul VI. Objectif, soutenir le personnel et encourager les blessés de l’explosion qui a eu lieu plutôt dans la périphérie nord de la capitale. « Je ne peux rien dire pour le moment je laisse les enquêtes se poursuivre au moment opportun je vous dévoilerai les résultats de l’enquête » a affirmé le ministre de la sécurité Ousséni Compaoré. Dans un communiqué, la gendarmerie a indiqué que l’explosion est consécutive « à une manipulation dans l’école franco-arabe Darou Kour An Hadis au secteur 38 arrondissement 9 de Ouagadougou. ‘’ Le bilan établi par la gendarmerie faisait état de 4 élèves blessés dont 2 graves. Et selon un constat de radio Oméga, parmi les 4 blessés, les 2 blessés graves ont été évacués directement à la pédiatrie Charles de Gaulle. Ils ont chacun eu des blessures au niveau de l’orbite oculaire, et l’un d’entre eux a été touché aussi à l’abdomen. Les 2 autres sont actuellement pris en charge à l’hôpital Paul VI et leur vie est hors danger. Le médecin traitant exige néanmoins une radio de ces derniers afin de confirmer si leur état de santé est stable.

Charles Dah

Laisser un commentaire