Home > Société > Explosion à Marcoussis: « C’est un élève de notre classe qui a amené ça et quand ça s’est échauffé il a remis à son voisin »

Explosion à Marcoussis: « C’est un élève de notre classe qui a amené ça et quand ça s’est échauffé il a remis à son voisin »

La peur créée la veille fait place au sentiment d’un apaisement retrouvé D’habitude, ils arpentent les ruelles sans y prêter attention. Mais ce jeudi à l’heure de rentrer chez eux après les cours de la matinée, des dizaines d’élèves se sont rassemblés devant l’école Daroul Hadise. «Hier nous étions en classe et brusquement le prof nous a dit de sortir.J’ai eu peur parce que les gens racontaient que ce sont des djihadistes. Donc aujourd’hui nous sommes venus pour voir ce qui s’est passé » raconte Simplice Compaoré, entouré de ses camarades du Lycée Abbé Pierre. C’est bien là, que 4 élèves ont été blessés mercredi suite à la manipulation d’un engin explosif. Ici, les cours n’ont pas repris. «Le maitre nous a dit de venir lundi » nous lance Ali Zoma qui traînait toujours dans la cour de l’école. Il est élève en classe de CE1, là où l’incident s’est produit. « C’est un élève de notre classe qui a amené ça et il l’avait mis dans son sac. Quand ça commencé à s’échauffer il a fait sortir pour remettre à son voisin. Il a voulu s’abaisser pour mieux regarder et c’est là que l’engin a explosé pour blesser son œil. Il a jeté derrière trois autres personnes ont également été touchées. Moi je suis assis devant ». Le quartier s’est animé à nouveau. Ambroise Ouédraogo dont la maison fait face à l’école Daroul Hadise confie que le traumatisme créé la veille s’est dissimilé. Les cours reprendront donc lundi et les enseignants espèrent que la peur suscitée par l’incident chez les élèves fera place au sentiment d’un apaisement retrouvé.

Bernabé Kabré

Laisser un commentaire