Home > Société > Dialogue Etat-Secteur privé : Les membres du comité de pilotage font le point des recommandations

Dialogue Etat-Secteur privé : Les membres du comité de pilotage font le point des recommandations

Les membres du comité de pilotage du Dialogue Etat/Secteur privé se sont réunis lundi 16 septembre 2019 à Ouagadougou. Au cours des échanges, les deux parties se sont penchées sur les recommandations émises lors de la première session Etat/Secteur privé qui a eu lieu le 7 mars 2019.

Selon le ministre du commerce Harouna Kaboré qui a donné la substance de la rencontre, il était surtout question de faire le point des recommandations émises lors de la première session Etat-Secteur privé.

« Sur 45 préoccupations qui avaient été soulevées, il y a 43 qui sont en cours d’être mises en œuvre. Même les deux préoccupations qui étaient restées en suspend qui concernait principalement la mise en œuvre du fonds minier, c’est des questions qui ont connues des réponses », a indiqué le ministre.

Harouna Kaboré souligne par ailleurs que des instructions ont été données par le chef du gouvernement pour la mise en œuvre effective des recommandations émises.

« Son excellence Monsieur le Premier Ministre nous a demandé de veiller au respect des échéanciers, il a souhaité que sur les préoccupations qui restent qu’il y est rapidement des concertations et que nous profitons donc des rencontres sectorielles pour définitivement les vider pour qu’à la rencontre Etat/Secteur privé nous puissions faire donc un pas en avant. Il a aussi indiqué que les textes qui ont été pris que nous fassions en sorte qu’ils connaissent donc des débits d’application très francs »

C’est donc rassuré que sont repartis les acteurs du secteur privé ayant pris part à cette rencontre.

« Le BTP est en train de sombrer dans ce pays-là et comme instruction a été donnée par le Premier ministre qu’ensemble nous résolvions ce problème, je pense que satisfaction sera donnée à nos différentes préoccupations», a souligné Sékou Doumbia, vice-président de la chambre de commerce en charge des services est leur porte-parole.

La prochaine étape après cette session ordinaire ce sont les rencontres sectorielles prévues pour se tenir les 17, 23 et 24 septembre prochain à Ouagadougou.

Marina Traoré

Laisser un commentaire