Home > Société > Communes de Zamo et de Falangoutou : un jumelage pour le bien être de leur population

Communes de Zamo et de Falangoutou : un jumelage pour le bien être de leur population

                                                                                 

Les communes de Zamo dans le Sanguié et de Falangoutou dans le Séno ont convenu de sceller une coopération entre elles pour le bien être de leur population.                                                                                                                                         

 » Nous allons partager nos expériences, et renforcer les relations humaines entre les deux communes », a indiqué samedi dernier Bakala Ido, maire de la commune de Zamo dans le Sanguié. 
 »L’idée du jumelage est venue tout naturellement. Les présidents des deux collectivités se connaissent depuis quelques années. Nous avons mené de nombreuses activités ensemble avant même que nous soyons maires. Nous nous sommes dit finalement qu’il faut formaliser cette relation pour qu’au-delà de nos personnes, nos collectivités en profitent », a expliqué Seydou Maïga, maire de la commune de Fafangouto dans la province du Séno.
Cette collaboration, selon les acteurs, sera basée sur le partage des expériences avant les autres aspects.  »Les gens pensent que quand on parle de jumelage c’est essentiellement côté matériel et financier. Pour nous, c’est d’abord le côté humain, ce que nous pouvons partager entre nous en terme de connaissance, c’est ça nous mettons d’abord devant. Nous allons partager nos expérience, et renforcer les relations humaines entre nos communes », a soutenu Bakala Ido, maire de Zamo dans la province du Sanguié.
Albred Gouba secrétaire d’Etat en charge de la décentralisation a souhaité que des collectivités territoriales du pays imitent le chemin de ces deux communes rurales du Burkina Faso.
Sabouna Ouédraogo, CorrespondantP

Laisser un commentaire