Home > Société > Burkina : un réseau de « malfaiteurs » démantelé par la police

Burkina : un réseau de « malfaiteurs » démantelé par la police

La police nationale, grâce à une opération menée par la brigade de recherches du commissariat central de la ville de Ouagadougou, a réussi à mettre la main sur un réseau de présumés « malfaiteurs » composé de trois individus spécialisés dans les vols à la roulette. Le réseau a été présenté jeudi 21 février 2019 à la presse.

Selon la police, ces présumés malfaiteurs, de nationalité étrangère opéraient depuis 2013 au Burkina et dans plusieurs pays de la sous-région. « Le préjudice cumulé de ces différents vols s’élève à plus de 170 millions de francs CFA.

Au regard de cette situation préoccupante, une enquête fut aussitôt ouverte. Elle a abouti à l’interpellation de trois présumés « malfaiteurs » tous des repris de justice. Le butin saisi par la police est constitué de vélomoteurs, de cannabis, des amulettes, des devises étrangères, des pièges à voiture, une somme de 3 millions de FCFA, six téléphones portables.

Le commissaire central Salvador Bougouma explique le mode opératoire des présumés « malfaiteurs. «le groupe se rend aux abords d’une banque, l’un d’entre eux s’introduit dans la banque comme s’il voulait faire une opération. Une fois à l’intérieur, l’éclaireur remarque et observe les personnes qui font les gros retraits. Dès qu’une victime est ciblée, l’éclaireur fait un signe quelconque pour donner le signalement de la cible au reste du groupe posté dehors. Une fois la victime hors de la banque, le reste du groupe rentre en scène. Si la victime est en voiture, son moyen de locomotion est aussitôt identifié et lorsque les circonstances sont favorables la voiture est piégée au niveau du pneu arrière droit à l’aide d’un morceau de tapette cloutée et emballée dans un sachet noir. Après cela, la victime identifiée est suivie en circulation jusqu’à ce qu’elle s’aperçoive de la crevaison et soit obligée de marquer un arrêt. Dès qu’elle s’arrête, l’un des membres du groupe dérobe le sac contenant le butin, puis ils prennent la fuite et se retrouvent après pour le partage.»

Inoussa Kiema, stagiaire

Ne manquez aucune actualité en
téléchargeant notre application Radio Oméga sur google Play Store. Suivez nous aussi sur https://twitter.com/radiosomega

Laisser un commentaire