Home > Société > Burkina : les avocats annoncent la reprise de leur participation aux audiences à l’exception de celles relevant du correctionnel

Burkina : les avocats annoncent la reprise de leur participation aux audiences à l’exception de celles relevant du correctionnel

Réunis en Assemblée générale extraordinaire ce lundi 27 mai 2019, les avocats du Burkina ont annoncé la reprise de leur participation aux audiences commerciales, civiles, administratives. Ils ont décidé de participer aux différentes audiences à l’exception de celles relevant du correctionnel.

«Plus concrètement, les avocats pourront participer aux audiences civiles, commerciales, administratives et autres, à l’exclusion des audiences correctionnelles où le problème demeure entier posé. Ce n’est qu’une suspension », a indiqué maître Ignace Tougma, membre du conseil de l’ordre des avocats, chargé de la communication.

D’après lui, la suspension de la participation aux audiences pénales débute ce lundi 27 mai 2019 à minuit et elle va durer deux semaines. Elle a été décidée parce que les Gardes de sécurité pénitentiaires (GSP) observent toujours un mouvement d’humeur qui empêche les avocats d’avoir accès à leurs clients.

« L’Assemblée s’est donné deux semaines pour observer et entreprendre les démarches nécessaires pour qu’effectivement au niveau de la chaîne pénale, les activités puissent reprendre », a ajouté Me Ignace Tougma.

Depuis le 23 avril 2019 ils observent un arrêt de travail pour protester contre ce qu’ils qualifient de « dysfonctionnements » de l’appareil judiciaire.

Laisser un commentaire