Home > Société > Burkina : Les acteurs du système éducatif adoptent le plan d’action 2020

Burkina : Les acteurs du système éducatif adoptent le plan d’action 2020

Le ministère de l’Éducation national et de la promotion des langues nationales (MENAPLN) a échangé vendredi 20 décembre avec ses différents partenaires afin de s’accorder sur les priorités à financer en 2020. Ces échanges ont eu lieu au cours du conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM) extraordinaire de ce ministère.

Dans ce contexte marqué par l’insécurité, le secteur de l’éducation est durement éprouvé. 10 enseignants ont été assassinés au cours de ces trois dernières années. Ce CASEM extraordinaire convoqué par le ministère de l’Education nationale et de la promotion des langues nationales a pour but d’emmener les différents acteurs à s’accorder sur un plan d’action pour développer le système éducatif au Burkina.

Mais quels sont les grands chantiers pour 2020 ?

« C’est la poursuite des activités de réalisation d’infrastructures pour effacer les classes sous abris précaires ou sous paillotes, les actions à mener pour améliorer la qualité du système. Nous avons aussi une part que nous consacrons en terme d’activité phare à l’éducation en situation d’urgence au regard du contexte sécuritaire que nous traversons qui occasionne des fermetures d’écoles, des déplacements de populations et d’élèves et une autre part est consacré à la mise en œuvre du statut particulier de l’enseignant », a indiqué le ministre de l’Éducation nationale Stanislas Ouaro.

Le coût de ce plan d’action est estimé à environ 500 milliards de francs CFA.

Le taux d’effacement des écoles sous paillotes est de 60% selon le premier responsable en charge de l’éducation. « Nous avons évalué en début d’année 2016 le nombre de classe sous paillote au Burkina  et nous étions à 4353. Et sur la base des 4353 nous avons plus de 2580 salles de classe qui ont été réalisées. Donc nous avons un taux  de 60% d’effacement des classes sous paillote. Donc on a encore 40% à effacer» , a-t-il précisé.

L’excellence a aussi été célébrée à ce conseil d’administration extraordinaire. 22 lauréats du concours « 10 mots » de la francophonie Edition 2019 ont été primés.

Laisser un commentaire