Home > Société > Burkina: Le Royaume de Belgique fait un don de plus 29 milliards de F CFA

Burkina: Le Royaume de Belgique fait un don de plus 29 milliards de F CFA

La Belgique alloue 29,5 milliard de FCFA Burkina pour un investissement de développement socio-économique dans la région du centre-est. Pour ce faire, une signature de convention de financement des activités a eu lieu ce mercredi 19 décembre 2018 entre les deux pays.

Cet argent va servir dans les domaines de la santé, la sécurité, l’emploi, et le renforcement de compétence. Ils seront exécutés par l’agence belge de développement dans la région du centre-est. Ce programme, axé autour de la croissance économique inclusive et durable et l’approche fondée sur les droits vient en soutien au programme burkinabè d’appui au développement local.

Win Schalenbourg, chargé d’affaire à l’ambassade de la Belgique explique les objectifs de ce programme d’aide. « Le programme est concentré dans la région du centre-est et concerne 4 piliers. Le premier pilier est un pilier d’entrepreneuriat, d’appui à la compétitivité des entreprises rurales et urbaines et à la création d’emploi. Le deuxième pilier sur la sécurité, qui va appui l’opérationnalisation de la police de proximité. Le troisième pilier va se concentrer sur les droits de santé sexuelle et reproductive. Le quatrième pilier est un pilier de renforcement de capacité de tous les acteurs qui sont impliqués dans le programme », a indiqué le chargé d’affaire.

La Belgique renonce à l’exonération fiscale sur tous les équipements et services importés ou achetés localement dans le cadre de la coopération entre les deux pays. « Toutes les coopérations devaient suivre cet exemple », selon la ministre de l’économie, des finances et du développement. Rosine Coulibaly. « C’est une coopération très exemplaire. C’est dire en effet tout le soutien qu’il apporte au gouvernement et au peuple burkinabè. Et c’est pour cela que j’ai salué le fait que le royaume de Belgique ait renoncé de lui-même aux exonérations fiscales auxquelles il a droit en tant que coopération étrangère ».

Le programme s’étend sur la période 2019-2023.

Laisser un commentaire