Home > Société > Burkina : le pays disposera bientôt d’une politique nationale pénale

Burkina : le pays disposera bientôt d’une politique nationale pénale

Le Burkina Faso disposera d’une politique nationale pénale. Un atelier de validation de l’avant-projet de cette politique a été organisé ce mardi 19 février 2019 à Ouagadougou par le ministère de la justice.

Initiée par le ministère de la justice en collaboration avec le Programme d’Appui à la Politique Nationale de Justice (PAPNJ), l’élaboration de la politique nationale pénale est à une nouvelle étape. Cette politique nationale pénale ne va pas remplacer la loi pénale.

« La politique pénale est une orientation en matière de répression pour rendre plus efficace le code pénal. Elle sera plutôt une modalité d’application de la loi pénale », explique Amadou Kantagba directeur général de la justice pénale.

L’avant-projet de la politique pénale a été élaboré par deux experts à la suite de consultation et d’échange avec des personnes ressources. Pierre Vincke, l’un d’entre eux explique que ce document va renforcer davantage la crédibilité de la justice. « Le temps qu’on passe pour mettre en place un dossier, pour l’amener au tribunal, pour le juger, est un temps exagéré », a-t-il ajouté.

L’organisation du service public pour une meilleure rentabilité des tribunaux et la lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants, autant d’éléments qui seront pris en compte dans cette politique pénale. Après l’atelier, le document obtenu sera soumis aux autorités compétentes pour d’éventuelles modifications.

Marina Traoré

Laisser un commentaire