Home > Société > Bobo Dioulasso : nouvelle marche d’élèves pour réclamer la reprise des évaluations

Bobo Dioulasso : nouvelle marche d’élèves pour réclamer la reprise des évaluations

Plusieurs centaines d’élèves ont observé jeudi matin à Bobo Dioulasso une nouvelle marche de protestation contre la suspension des évaluations (devoirs et compositions) suite à un mot d’ordre lancé depuis quelques mois par les syndicats des enseignements. Ils demandent la satisfaction de leur plate-forme revendicative.

Sac au dos, vêtus de leurs uniformes, les élèves ont arpenté les rues de la ville en scandant des slogans favorables à la reprise des évaluations (devoirs et compositions).

Après avoir parcouru quelques kilomètres, ils se sont d’abord arrêtés au niveau de la direction régionale des enseignements des hauts Bassins où ils ont entonné l’hymne national et ont donné un message au directeur régional des enseignements des hauts Bassins, Prosper Paré. Ils lui ont demandé de transmettre ce message aux autorités compétentes.

« C’est dans l’objectif d’être entendu qu’on est devant la direction régionale ce jeudi 31 Janvier afin que plus jamais la génération présente et les générations futures ne connaissent une telle crise qui plonge notre système éducatif dans l’ombre », a déclaré Chris Badiel président de la coordination des délégués généraux de Bobo Dioulasso.

Le message transmis au directeur régional des enseignements est axé sur 5 points. Les élèves demandent entre autres que les professeurs et le gouvernement trouvent un consensus pour un climat éducatif apaisé. Outre ce point, ils réclament la reprise effective des évaluations dans les plus brefs délais ainsi que le renforcement de la sécurité dans les différents lycées.

Les négociations sont en cours avec les syndicats pour la reprise des évaluations, a rassuré Prosper Paré

S’adressant aux élèves, le directeur régional des enseignements post primaires et secondaire des hauts bassins, Prosper Paré rassure que les négociations sont en cours avec les syndicats pour la reprise des évaluations.

« Je transmettrai dès aujourd’hui à qui de droit votre message. À votre arrivée ici, on n’a pas déploré de casses, c’est également le sens élevé du civisme que j’observe dans vos manifestations. Quand à ce que vous avez demandé dans votre message, c’est entendu je peux vous assurer que déjà au ministère cette semaine les négociations sont à pied d’œuvre pour qu’on puisse trouver une issue rapide pour la reprise des évaluations », a-t-il indiqué.

Après la direction régionale des enseignements post primaires et secondaire des hauts bassins, les marcheurs ont mis le cap vers le gouvernorat de la région des Hauts Bassins où ils ont donné le même message et demandé à ce que cela soit transmis au président du Faso.

Bibata Dicko, radio Oméga Bobo

Laisser un commentaire