Home > Société > ATTAQUES TERRORISTES AU BURKINA : « Nous refusons ce céder à la peur »,Bamos Théo

ATTAQUES TERRORISTES AU BURKINA : « Nous refusons ce céder à la peur »,Bamos Théo

 Le Moro Naaba Baongho, l’empereur des Mossés a reçu en audience le collectif des artistes. C’était dans la matinée de vendredi dernier au palais de sa majesté. Le collectif des acteurs et des artistes burkinabè est venu présenter au Moro Naaba leur grand projet dénommé « Le Burkina débout ». Un projet qui consiste à organiser un concert géant à Ouagadougou pour dire non au terrorisme.

Pour le coordonnateur du projet, Bamogo Théodore alias Bamos Théo « Ce sont plusieurs porte-chars qui vont animer toute la ville de Ouagadougou le dimanche 7 février. A partir de 13h, les porte-chars vont quitter la place de la Nation en direction de tous les secteurs de la ville ainsi que les quartiers non lotis. Toute la ville sera visitée. Aucun six mètre ne sera épargné. Tous ces quartiers seront inondés de messages de paix, de joie, de réconfort et de confiance en soi.

 

Les populations ne doivent pas sombrer dans la peur, de continuer à vivre ; en sommes de rester debout. C’est vrai que les évènements que notre pays a connu ces derniers jours ont secoué tout le monde. Mais nous ne devrons pas nous laisser avoir par des mécréants.

Les porte-chars vont revenir vers 17h à la place de la nation où il sera dressé un grand podium pour un concert géant jusqu’à 19h pour toujours dire aux gens de rester debout. Nous n’allons pas céder à la peur et nous n’allons pas aussi nous laisser voler notre paix. Nous croyons en Dieu et nous allons continuer de croire en lui ».

Moro Naaba a béni ce projet et demander aux uns et aux autres de l’accompagner.

Tu pourrais aussi aimer
Incivisme au Burkina : Salifou Diallo invite le gouvernement à appliquer les lois y relatives  
Burkina : Le Mogho Naaba conseille au Premier ministre l’intégrité et la droiture
Présidentielle 2015 : Le Mogho Naaba appelle les candidats à cultiver la tolérance
Burkina : Le Mogho Naaba demande à Kafando d’être un homme de pardon

Laisser un commentaire