Home > Société > Attaques contre des communautés religieuses : l’UPC appelle les Burkinabè à ne pas tomber dans le piège des terroristes

Attaques contre des communautés religieuses : l’UPC appelle les Burkinabè à ne pas tomber dans le piège des terroristes

Suite à l’attaque terroriste dans une mosquée, vendredi dernier, à Salmossi dans la commune de Markoye(Sahel), l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC), le principal parti de l’opposition a appelé les Burkinabè « à ne pas tomber dans le piège » des terroristes qui tentent de déclencher un conflit religieux à travers les attaques contre les lieux de culte.

« Après avoir tenté vainement de créer l’embrasement du Burkina à partir du front ethnique, ces terroristes rêvent maintenant de créer le chaos en opposant les croyants. Il appartient à nous, Burkinabè, d’éviter de tomber dans le piège », indique le parti.

L’UPC appelle les leaders coutumiers, communautaires et religieux, à renforcer les cadres de dialogues existants, et à trouver de nouveaux mécanismes pour promouvoir le vivre-ensemble et la tolérance. Ces mécanismes devront permettre à terme, de construire un Burkina Faso uni, solidaire et prospère où tous les fils et filles travaillent à promouvoir et consolider la cohésion sociale et l’unité nationale.

Aussi, l’UPC propose que les premiers responsables des différentes communautés coutumières et religieuses fassent une déclaration commune appelant une fois de plus à la tolérance, à la paix des cœurs et à la solidarité. Cette déclaration, traduite dans nos langues et en arabe, sera lue dans les mosquées, les cours royales, les églises et les temples. Elle devra inciter davantage les uns et les autres à faire front commun face au péril, et à être plus résilients.

Laisser un commentaire