Home > Société > Attaque d’un détachement militaire à Koutougou(Sahel): « De nombreux assaillants neutralisés… » ( communiqué EMGA)

Attaque d’un détachement militaire à Koutougou(Sahel): « De nombreux assaillants neutralisés… » ( communiqué EMGA)

Le détachement militaire de Koutougou (135 km de Djibo) dans la région du Sahel, a été attaqué au petit matin du 19 août 2019, a indiqué l’état-major général des armées dans un communiqué qui reste assez vague quant au bilan.

« Dans les rangs des forces armées nationales, un bilan provisoire fait état de plus d’une dizaine de militaires tombés et plusieurs blessés », explique le communiqué qui ajoute que : « en réaction à cette attaque, barbare, une vaste opération aérienne et terrestre de ratissage a permis de neutraliser de nombreux assaillants ». Aucune autre précision également sur les circonstances de cette attaque.

Koutougou régulièrement prise pour cible

Le 8 avril 2018, le maire de Koutougou, Hamidou Koundaba a été tué devant la porte de son domicile par des hommes armés non identifiés alors qu’il rentrait de la mosquée après la prière du soir, selon le ministère de la sécurité.

Toujours dans la même localité, l’explosion d’une mine au passage d’un véhicule militaire sur l’axe Koutougou-Ariel avait fait trois soldats blessés, le mardi 31 octobre 2017.

Le 19 mai 2016, deux policiers ont été blessés et des motos incendiés dans l’attaque du poste de police de Koutougou qui a été incendié (135 Km de Djibo).

Koutougou, 3 ans après Nassoumbou

Quatre militaires burkinabè ont été tués et cinq autres blessés dans une attaque terroriste contre le détachement militaire de Nassoumbou (commune mitoyenne de Koutougou) en janvier 2019.
Cette même position du Groupement des forces anti-terroristes (GFAT) « déployée » à Nassoumbou, pour faire face au terrorisme a été attaquée en décembre 2016. 12 militaires avaient été tués. Le président du Faso Roch Kaboré s’était rendu sur les lieux de l’attaque meurtrière de Nassoumbou.

Laisser un commentaire