Home > Société > Accès aux TIC : un Burkinabè innove avec le kit d’autonomie professionnel du travailleur non-voyant

Accès aux TIC : un Burkinabè innove avec le kit d’autonomie professionnel du travailleur non-voyant

Issouf Sorgho, un jeune burkinabè, qui est lui-même aveugle a mis en place le « kit d’autonomie professionnel du travailleur non-voyant (KTN) afin de faciliter l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) pour les personnes ayant un handicap visuel.

Le kit se compose d’un ordinateur, d’un scanner, d’un smartphone, de logiciels spécifiques développés pour la cause et trois niveaux de formations (un en présentiel et les deux autres fournis en local avec l’ordinateur). Le premier prototype du KTN est déjà réalisé et opérationnel. « Nous nous sommes battus pour que les personnes atteintes de handicap visuel puisse être recrutées. Grâce à Dieu l’État a commencé à les recruter. Mais après le recrutement, j’ai remarqué qu’il se posait un problème pour leur assigner une tache. D’où mon revirement pour rendre accessible les TIC aux personnes atteintes de handicap visuel afin qu’elles puissent travailler avec leurs collègues, d’accéder aux fichiers numériques et aux différents documents », a indiqué Issouf Sorgho qui se bat depuis 2014 pour l’insertion professionnelle des personnes ayant un handicap visuel.

Cette innovation a été possible grâce au concours au PROFEJEC (projet femmes-jeunes entreprenants et citoyenneté) et à l’incubateur Sira Labs. L’inventeur l’a même exposé à la quinzième édition du Salon du Numérique tenu à Bobo-Dioulasso du 19 au 23 novembre 2019. Mais en attendant d’en faire plusieurs exemplaires, Issouf Sorgho se consacre aux formations qu’il dispense en informatique adaptée. Il prévoit également mettre en place un site web et dispenser des cours en ligne à travers Skype et WhatsApp.

M. Sorgho n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. « Quand je m’accroche à quelque chose je ne lâche pas. Ils vont entendre parler de moi ». Selon lui, si un aveugle se bat, il peut égaler ou dépasser une personne qui n’est pas aveugle.

Grâce à la détermination et la hargne d’Issouf Sorgho, un air nouveau va bientôt souffler pour les personnes ayant un handicap visuel.

Olivia Hien, radio Oméga Bobo Dioulasso

Laisser un commentaire