Home > Politique > Yirgou: une cérémonie de réconciliation de paix organisée par le Dima de Boussouma

Yirgou: une cérémonie de réconciliation de paix organisée par le Dima de Boussouma

Le Dima de Boussouma(l’un des cinq principaux royaumes mossis du Burkina) prône la réconciliation et le pardon suite aux tueries qui ont eu lieu en début janvier à Yirgou (Centre nord du Burkina). A cet effet, il a organisé ce samedi 9 février 2019 dans le village Korko, village voisin de Yirgou, une cérémonie de conciliation précédée d’une tournée dans les sites d’accueil des déplacés de Yirgou et de Gasseliki.

Au cours de cette cérémonie, le Dima de Boussouma à travers son porte-parole a appelé toutes les personnes qui se sentent meurtris dans leur amour propre à faire preuve de conciliation. Il appelle à la sauvegarde de la cohésion et l’unité.

Avant son adresse aux populations, le Dima de Boussouma accompagné d’une forte délégation s’est d’abord rendu à Barsalgho où se trouve le site d’accueil des déplacés de Yirgou majoritairement composés de peuls. Avec à ses côtés le président de la communauté musulmane ainsi que le cardinal Philippe Ouédraogo, la délégation est allée témoigner sa solidarité aux pensionnaires du site.

Après le site de Barsalgho la délégation a mis le cap sur le village de Foubé où se trouve le site d’accueil des personnes ayant fui le village de Gasseliki qui a été attaqué le 10 janvier 2019 par une trentaine d’individus armés non identifiés. Cette attaque a fait douze morts et deux blessés.

49 morts et 6 103 personnes déplacées, c’est le bilan des tueries survenues à Yirgou, selon le gouvernement. Mais selon le collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés(CISC), le gouvernement n’a toujours pas actualisé les chiffres officiels. Selon le collectif, ces tueries ont fait 210 morts et plus de 19 000 déplacés.

Denis Zoungrana, envoyé spécial

Laisser un commentaire