Home > Politique > Tahirou Barry candidat en 2020 estimant que les dirigeants actuels ont échoué

Tahirou Barry candidat en 2020 estimant que les dirigeants actuels ont échoué

L’ancien ministre et député à l’Assemblée nationale Tahirou Barry a annoncé dimanche sa candidature à la présidentielle de 2020. Tahirou Barry est candidat en 2020 parce qu’il pense que les gouvernants actuels ont échoué.

« La vérité peut rougir les yeux, mais elle ne les crève pas. Le navire du Burkina Faso est sans navigateur. On ne constate pas le volontarisme politique qui est nécessaire pour sortir le Burkina Faso de l’ornière. Le capitaine de notre navire est fatigué. Épuisé par tant d’années d’échecs et d’épreuves politiques. Et comme la fatigue est contagieuse, il a fini par fatiguer tout le peuple qui en a assez, qui est épuisé également », a affirmé le nouveau candidat à la présidentielle de 2020.

« C’est pourquoi nous avons décidé de prendre nos responsabilités en proposant une autre alternative, un autre chemin pour que nous puissions restaurer la confiance, l’espoir et repositionner notre pays vers l’émergence », a ajouté l’ancien patron de la Culture.

Une candidature que le filleul de Laurent Bado (NDLR à qui il a présenté ses « excuses publiques ») place sous le signe de trois grands combats.
« Le combat contre le terrorisme et l’érosion de la cohésion sociale, le combat contre la misérabilisation de notre peuple et enfin le combat contre le chômage endémique de nos jeunes », a dit le désormais candidat Tahirou Barry.

Tahirou Barry indique qu’il a pu mener des consultations avec plus d’une centaine de leaders coutumiers, religieux et de la société civile avant l’annonce officielle de cette candidature. Des alliances avec certains partis pour conquérir le fauteuil de Kosyam ne sont pas à exclure, a dit le candidat.

Fin janvier, le Mouvement pour le changement et la renaissance (MCR), une coalition de partis politiques avait demandé à Tahirou Barry de prendre ses responsabilités en se présentant comme leur candidat à la présidentielle de 2020.

Tahirou Barry président du Parti pour la renaissance nationale (PAREN), a été éjecté du parti en juillet 2017, à l’issue du 4e congrès ordinaire alors qu’il était ministre de la Culture au nom de ce parti. Il a été remplacé par Michel Béré. Une grave crise a opposé Tahirou Barry et son mentor, le fondateur du PAREN, Laurent BADO.

Trois mois plus tard soit en octobre, Tahirou Barry claque la porte du gouvernement en le fustigeant de ne pas être à la « hauteur des attentes du peuple burkinabè ».

En décembre 2017, Tahirou Barry rejoint le groupe parlementaire de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), parti d’opposition à l’Assemblée nationale.

Lamine Traoré

Laisser un commentaire