Home > Politique > Sécurité : «des gens espèrent que ça se complique pour qu’ils puissent prendre leur revanche sur l’insurrection populaire. On fait un débat hypocrite autour du terrorisme» (Clément Sawadogo, Alliance des partis de la Majorité présidentielle)

Sécurité : «des gens espèrent que ça se complique pour qu’ils puissent prendre leur revanche sur l’insurrection populaire. On fait un débat hypocrite autour du terrorisme» (Clément Sawadogo, Alliance des partis de la Majorité présidentielle)

 » Il y a des gens qui espèrent que ça se complique pout qu’ils puissent prendre leur revanche sur l’insurrection populaire  » a indiqué Clément Sawodogo lors du point de presse de l’alliance des partis de la majorité présidentielle.

Pour lui, les échanges autour du terrorisme devraient être plus objectifs. « C’est un débat hypocrite qu’on fait autour du terrorisme. On doit être clair sur ça parce que trop de sang a coulé et il faut qu’on arrête cette affaire » ajoute l’ancien ministre de la Sécurité.

Et suite à l’attaque du convoi de la société minière Semafo à Boungou qui a fait 39 morts des voix de l’opposition et de la société civiles s’élevaient pour demander la démission du Président. Chose que la majorité présidentielle déplore par la voix de Clément Sawadogo.

« Après l’attaque de Boungou, qu’est- ce qu’on n’a pas vu ici ? Tentative d’insurrection, exigence de démission du président. Les terroristes tuent des centaines de personnes partout, ailleurs on n’a pas entendu ça. Au lieu que la réponse soit l’union sacrée, on demande la démission du président » affirme Clément Sawadogo.

« Et ce sont des gens proches des personnalités de l’ancien régime comme Alpha Yago (NDLR : membre du bureau exécutif du Congrès pour la démocratie et le progrès en charge des mouvements associatifs et des Organisations de la société civile) qui demandent au président de démissionner. Il va jusqu’à créer même un mouvement d’insurrection » s’indigne l’ancien ministre.

Mohamed Nakanabo

Laisser un commentaire