Home > Politique > Scrutins du 29 novembre : Le gouvernement invite les politiques au respect mutuel

Scrutins du 29 novembre : Le gouvernement invite les politiques au respect mutuel

Ceci est un communiqué du gouvernement relatif aux élections couplées présidentielle et législatives du dimanche 29 novembre 2015. A la veille du double scrutin présidentiel et législatif et au lendemain de la clôture de la campagne électorale,  le gouvernement par ce communiqué, félicite les acteurs et appelle au patriotisme.

Du 07 au 27 novembre 2015, les partis et formations politiques, les regroupements d’indépendants sont entrés en campagne pour le double scrutin présidentiel et législatif du 29 novembre 2015.

Dans l’ensemble, cette campagne s’est déroulée dans un climat apaisé caractérisé par une bonne ambiance, le fairplay, le respect mutuel. Aussi, le gouvernement félicite tous les acteurs pour la pondération, l’esprit de responsabilité, le respect de l’engagement pris à travers la signature du pacte de bonne conduite dont ils ont fait montre, dans la gestion de cette période sensible.

A l’endroit du peuple burkinabè, des médias, des observateurs électoraux, le gouvernement exprime sa reconnaissance pour leur précieuse contribution au bon déroulement de cette phase du processus électoral.

 Dimanche 29 novembre, le peuple souverain est appelé à faire ses choix. Le gouvernement invite chaque citoyen électeur à accomplir son devoir civique dans le calme, la sérénité, le respect de la différence, la tolérance.

Il appelle tous les candidats, et, à travers eux tous les Burkinabè, à faire preuve de patriotisme, en acceptant les résultats issus des urnes, à faire confiance aux organes chargés de la surveillance, de la délibération et de la proclamation des résultats. C’est la plus belle manière de parachever notre processus électoral et de conforter notre unité, notre volonté de vivre ensemble dans la différence.

Le Service d’information du gouvernement

 

 

 

Tu pourrais aussi aimer
Diplomatie : Hamidou Touré, l’ambassadeur du Burkina en Ethiopie décédé
Baisses de pression, voire coupures d’eau à Ouagadougou
La police municipale change de mode opératoire, 106 engins en 1h en fourrière
Jean baptiste Natama : « Meilleur promoteur de la diplomatie en Afrique »

Laisser un commentaire